08-23-2010

Omotesando, du côté de Prada Aoyama et de chez Haruki Murakami ...

"Partir de rien pour monter une affaire et travailler sans cesse à son amélioration était tout ce que j’aimais. C’était mes clubs de jazz, c’était mon monde à moi. Jamais je n’avais connu ce genre de joie à l’époque où j’étais correcteur. Pendant la journée, je m’occupais de diverses tâches administratives et, le soir venu, je faisais un tour dans mes bars, goûtais les cocktails, observais les réactions des clients, surveillais la façon de travailler des employés, écoutais la musique. Je remboursais chaque mois à mon... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 13:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

08-05-2010

J'ai flâné à Jimbocho, mais j'ai aussi pris le temps de lire Kyoko, de Ryû Murakami ...

xx A Jimbocho, quartier des libraires et des bouquinistes, je n'ai pas trouvé de roman de Murakami, ni de Ryû, ni de Haruki d'ailleurs, mais j'ai acheté une très belle estampe d'Utamaro, une reproduction bien sûr, mais ancienne, et un ouvrage sur Suzuki Harunobu, encore un des maîtres de l'estampe que j'ai découvert. Kitagawa Utamaro "Portrait de Takashima Ohisa" (1793) Suzuki Harunobu "La chasse aux insectes" (vers 1767/1768) xx Je profite de cette balade à Jimbocho pour vous... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 21:08 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06-21-2010

Sous le tsuno-kakushi ... la mariée ...

xx "Cette première traversée de Tokyo en 1961 se termina dans un hôtel mi-japonais mi-occidental - qui depuis a été rasé - des collines d'Azabu au sud de la ville. L'héroïne de Rashomon  m'y attendait. Elle descendait avec précautions, visage blanc, oeil baissé noir, lèvres peintes en rouge - l'escalier du hall central, lente et engoncée dans un lourd et long kimono de soie blanche, avec dans son dos le noeud somptueux serrant la large ceinture de brocart rouge et or sur des hanches fines. Ses petits pieds enserrés dans... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 02:04 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
06-12-2010

Du côté d'Otome road à Ikebukuro ...

xxxx Otome road est réputée pour être la rue des hujoshi, c'est à dire les otaku filles. D'après le Lonely Planet, la plupart des jeunes filles, voire des quadragénaires, hantent à Otome les boutiques spécialisées où elles feuillettent des manga shonen-ai (littéralement "amour des jeunes hommes") qui exaltent l'amour et le sexe entre mâles. Elles fréquenteraient aussi leur propre version des maid-cafés, où des femmes déguisées en majordomes remplacent les soubrettes ... J'ai un peu cherché, mais je n'ai pas trouvé ! Le... [Lire la suite]
04-28-2010

Mimi ...

xxxx xx みみ "mimi" veut dire oreille en japonais !! Pour répondre à la question de Désirée (La dame qui n'a plus d'oreilles, est-elle une rescapée de Hiroshima? C'est l'une des tristes caractéristiques des rescapés ... ), un autre extrait du "Musée du silence" de Yoko OGAWA "Je réalisai qu'elle était vraiment une petite fille au moment où je découvris d'étranges trous alignés dans une clôture derrière la mairie. Ils étaient tous de la même grandeur, en forme de S long et étroit, alignés à intervalles... [Lire la suite]
04-26-2010

Le musée du silence ...

xx xx Fuseau, dent en or, gants, pinceaux chaussures de montagne, fouet mécanique, attelle, berceau … Je tentai de répertorier l’un après l’autre les objets qui se trouvaient là, mais ne trouvai aucune chronologie. Cela ne fit qu’augmenter ma confusion. - Ce sont des souvenirs, me fit remarquer la vieille dame. Tous hérités des gens du village. xx xx Sa voix était beaucoup plus proche que lorsque nous étions dans la bibliothèque. - Je voudrais que vous organisiez un musée pour les exposer et les conserver. A ce... [Lire la suite]

04-07-2010

Hakubutsu ... Le Bouddha blanc de Hitonari Tsuji ...

xx xx C'est cette nuit-là que germa dans l'esprit de Minoru l'idée d'édifier une statue de Bouddha avec les ossements des morts de l'île. En proie à l'insomnie, il resta jusqu'au matin à contempler le profil de Nue, songeant aux disparus. Pourrait-il les revoir un jour ? Ou bien étaient-ils partis à jamais ? Nue, endormie, avait l'air solennel : elle semblait être la dépositaire de la volonté des morts. Un jour viendrait où il serait privé de sa présence, songea Minoru. Les êtres humains ne seraient-ils donc jamais... [Lire la suite]
04-01-2010

La fête des fleurs ... par procuration ...

xx xx Je n'ai toujours pas réussi à faire coïncider mes congés avec l'hanami ... quand je serai au Japon, fin mai, les sakura ne seront plus en fleurs. Alors, comme depuis plusieurs années déjà, je vis la fête des fleurs par procuration ; au travers des livres (je ne suis pas aussi blasée que Tsukiko, l'héroïne des Années douces), des blogs, des photos comme celles que Pascale m'a gentiment offertes l'année dernière et de ces branches de cerisier photographiées hier, mais aussi, comme je suis gourmande, des sakura mochi.... [Lire la suite]
03-22-2010

Paroles de haïjin japonaises ... Chiyo-ni ...

xx xx Chiyo-ni est connue sous de nombreux noms : Chiyo-jo, Kaga-no-Chiyo, Soen, etc. Née à Matsuto, préfecture d'Ishikawa, elle a commencé à étudier le haïku dès l'âge de douze ans. A dix-sept ans, elle est reconnue par le maître Shiko Kagami (1665/1731). Elle se marie à dis-huit ans, mais son mari meurt deux ans plus tard. Devenue bonzesse en 1754, elle se lie d'amitié avec nombre de haïjin de cette époque.Même si certains de ses haïkus semblent communs (surtout pour un lecteur non japonais), Chiyo-ni a composé de nombreux... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 23:04 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
03-11-2010

Aishiteimasu *, Kitano-san ...

xx Autoportrait de Takeshi Kitano xx Ces jours-ci, on ne parle que de lui ; rédacteur en chef de Libération, commandeur des arts et lettres, réalisateur (et comédien) d'Achille et la Tortue, peintre vedette à la fondation Cartier, etc ... Takeshi Kitano, chouchou des spectateurs et critiques étrangers, est sur tous les fronts. xx xx Je l'ai découvert il y a quelques années dans Battle Royale. Je ne connaissais pas encore le Japon, très peu le cinéma japonais et encore moins la littérature nippone. xx ... [Lire la suite]