04-14-2009

Itadakimasu ...

xx "La cuisine japonaise, a-t-on pu dire, n'est pas chose qui se mange, mais chose qui se regarde ; dans un cas comme celui-là, je serais tenté de dire : qui se regarde et, mieux encore qui se médite ! Tel est, en effet, le résultat de la silencieuse harmonie entre la lueur des chandelles clignotant dans l'ombre et le reflet des laques ...Tous les pays du monde ont certes dû rechercher des accords de couleurs entre les mets, la vaisselle et même les murs ; la cuisine japonaise en tous cas, si elle est servie dans un... [Lire la suite]

04-07-2009

Les 24 temples du Daitoku-ji à Kyoto ... où il est question du Maître de Thé, Sen No Rikyû ...

xx "J'ai pu louer - un coup de chance - un bâtiment dans l'immense enceinte du temple bouddhique du Daitoku-ji.Littéralement traduite, notre adresse donne "Pavillon de l'Auspicieux Nuage, temple de la Grande Vertu, quartier de la Prairie Pourpre, secteur nord, Kyoto." Ce n'est malheureusement pas ma future adresse à Kyôto, mais celle où Nicolas Bouvier résida, ainsi qu'il le raconte dans "Chronique japonaise". Situé dans la partie nord de la ville de Kyoto, le Daitoku-ji, ensemble... [Lire la suite]
03-28-2009

Kyoto sakura ...

xx "Lorsque vint l'époque, on discuta pour savoir quel jour serait le plus convenable pour voir les fleurs dans toute leur beauté. Il fallait choisir un dimanche à cause de Teinosuke et d'Etsou ko. Les trois soeurs avaient peur de la pluie ou du vent, tout comme les anciens, dont Satchi ko avait trouvé jadis les craintes tellement vulgaires. Il y avait bien les cerisiers autour d'Ashiya et on pouvait en contempler un grand nombre par les fenêtres du tramway sur la ligne Osaka-Kobe ; ce n'est pas seulement à Kyoto qu'il s'en... [Lire la suite]
03-16-2009

Pays de Neige de Yasunari Kawabata ...

xx Note de l'éditeur : A trois reprises, Shimamura se retire dans une petite station thermale, au coeur des montagnes, pour y vivre un amour fou en même temps qu'une purification. Chaque image a un sens, l'empire des signes se révèle à la fois net et suggéré. Le spectacle des bois d'érable à l'approche de l'automne désigne à l'homme sa propre fragilité."Le rideau des montagnes, à l'arrière plan, déployait déjà les riches teintes de l'automne sous le soleil couchant, ses rousseurs et ses rouilles, devant... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 21:11 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03-05-2009

Kafka sur le rivage ... Haruki MURAKAMI

xxx Extrait 1 - "Monsieur Nakata" A ce moment, Nakata entendit un gloussement derrière son dos. Il se retourna et aperçut, assis sur un muret de béton près d'une maison, un joli chat siamois tout fluet qui le regardait en plissant les paupières.- Excusez-moi, mais ne seriez-vous monsieur Nakata par hasard ? demanda le siamois d'une voix douce.- Tout à fait, c'est bien moi. Bonjour.- Bonjour, ronronna le siamois.- Il faisait un peu nuageux ce matin, mais je ne crois pas qu'il va pleuvoir, dit Nakata.- J'espère bien que... [Lire la suite]
02-17-2009

Grand-mère Nagatani ...

xx "Mes visites sur la tombe de Grand-mère se situant, presque toujours, à la fin d'une journée de travail, c'est le moment où la nuit de Tôkyô se fait belle et met ses néons aguichants autour d'Omotesando, d'Aoyama ichome ou de Hiro. Après lui avoir rendu visite, je cherche parfois un restaurant, le plus oublié possible, celui dont le propriétaire n'a pas jugé utile de surfer sur la modernité en rénovant l'intérieur. Sans successeur peut-être, il préfère terminer sa carrière dans le même décor qui l'a vu débuter. Ils existent... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 21:13 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01-31-2009

Le Pavillon d'Or ... un roman de Yukio Mishima

ecxx A ceux et celles qui se sont inquiétés, je suis désolée de mon silence ... je vais bien ... je dirais que j'étais simplement déconnectée ... Mille mercis pour vos messages ! Dans les tout premiers jours de juillet 1950, le Japon consterné apprenait qu'un incendie criminel venait d'anéantir l'un des plus célèbres trésors nationaux, Le Pavillon d'Or (Kinkaku-ji) à Kyoto.Le journal Asahi du 3 juillet 1950 relate l'incendie et l'arrestation du coupable : "un bonze novice de 21 ans, Hayashi Shôken, originaire de la préfecture... [Lire la suite]