03-25-2013

Les remèdes du docteur Irabu ...

    Le facétieux docteur Irabu est un psychiatre déjanté qui officie au sous-sol de l'établissement médical familial : la Clinique générale Irabu. Cet homme obèse, prisonnier émotionnellement de sa mère, éprouve un grand plaisir à prescrire des piqûres à ses patients, faites par son infirmière super sexy. Ses conseils ont de quoi surprendre, mais ça marche ! Il faut dire que les patients ont eux-mêmes des maux bien particuliers, voire excentriques. Je vous conseille vivement cette lecture diablement jubilatoire !  ... [Lire la suite]

03-17-2013

Le loir hibernant ...

    C'était un vieillard qui à mes yeux de jeune collégien paraissait presque mort. Maigre, il n'avait que la peau sur les os, des cheveux blancs peu soignés ondulant comme des cornes sur son front et des doigts noueux tout tordus. Sa chemise de flanelle à carreaux était toute passée, et son pantalon trop large tenait tant bien que mal avec des bretelles. Mais on pouvait dire que le vieil homme était encore mieux loti que ses peluches. D'abord, elles n'étaient pas d'un genre normal. Blatte, tamanoir, scolopendre,... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 14:40 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
03-08-2013

Celle qui ressemblait aux grands-mères mortes ...

    Les descriptions de la grand-mère étaient très détaillées. Du motif de dentelle qui bordait sa combinaison jusqu'à la forme des épingles à cheveux. De la marque des produits de maquillage alignés dans la loge à l'auteur de la sculpture ornant le hall. Toutes les scènes apparaissaient nettement. Il n'y avait ni ambiguïté ni contradiction. Peut-être a-t-elle vraiment été violoniste ?     Elle disait qu'elle avait eu pas mal de fois cette illusion. Dans cette illusion sa grand-mère, les pommettes rouges,... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 13:49 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02-24-2013

L'entreprise de Biscuits Yamabiko ...

    Ayant obtenu mon dipôme d'alimentation au lycée, je suis entrée aux Biscuits Yamabiko, et quittant ma mère je me suis installée seule dans un appartement. Ma mère qui a divorcé de mon père le mois de son accouchement et m'a élevée seule tout en étant cuisinière à l'hôpital de la Croix-Rouge, s'est beaucoup inquiétée et attristée. En ville, je n'avais ni proches ni amis sur qui compter. Quand je suis arrivée seule à la gare, je n'avais pour tout bagage qu'un boston bag. Les Biscuits Yamabiko étaient une entreprise... [Lire la suite]
02-21-2013

La réunion du gardénia ...

    De temps à autre, il arrivait que le seul nom inscrit sur l'affichette ne permette pas de comprendre de quelle réunion il s'agissait. Réunion de l'au-delà, des profondeurs, de ce n'est pas pour autant que ...Le nom de celle qui enfonça pour la première fois ma fatuité, la réunion du gardénia, fut de ce genre-là.     C'était une réunion de parents qui avaient perdu un enfant accidentellement. Honteux de la faute que je commettais, je voulus aussitôt quitter la salle. Mais les deux personnes entre... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 18:04 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02-12-2013

La salle de propos informels B

    p 53 Ce jour-là, c'est complètement par hasard que je me suis retrouvée dans la salle de propos informels B du bâtiment des réunions publiques. Alors que je revenais du travail, un étranger m'a demandé le chemin du bâtiment des réunions publiques, et comme j'ai pensé que ce serait plus vite fait de l'accompagner que de lui expliquer, j'ai pris quelques minutes pour lui montrer le chemin, et c'est ainsi que cela à commencé. - Vous m'avez bien aidé. Je vous remercie beaucoup.     Un peu hésitant dans... [Lire la suite]

01-31-2013

Nos rendez-vous immanqués ...

      Tous les jeudis, j'ai rendez-vous avec Mme T. Si, au début, j'appréhendais quelque peu nos rencontres, j'avoue que je les attends maintenant avec impatience. La douce voix de Mme T. m'apaise même si elle reste souvent silencieuse ; elle se contente en effet de m'écouter avec bienveillance. Puis, avant de nous quitter, nous papotons comme de vieilles connaissances et nous nous disons "à jeudi" tout simplement ...           "Je ne me souciais plus de ce que je pouvais raconter... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 14:27 - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11-21-2012

De l'utilité de la petite pièce à raconter ...

    " - Vous n'êtes pas venue pour entrer dans la petite pièce à raconter ? s'exclama-t-il, surpris. J'étais persuadé que vous étiez là pour ça. La petite pièce à raconter ... La situation semblait beaucoup plus complexe que je ne l'avais pensé. Je ne savais pas ce que cela signifiait. J'appuyai sur mes tempes, comme pour essayer de mettre de l'ordre dans l'itinéraire qui m'avait conduite jusque-là. Mais cela ne me servit à rien.     - Ce n'est pas grave, vous savez. Personne ne vient en ayant tout... [Lire la suite]
10-28-2012

O-Bon en juillet ; le Bon Odori des enfants de Tsukudajima

    Shichigatsu Bon (Bon en juillet) est un festival japonais honorant les esprits des ancêtres. O-Bon fut importé de Chine où il est appelé Fête des fantômes. Durant trois jours, cette fête religieuse bouddhiste est ponctuée de diverses festivités dont le festival des danses appelé Bon Odori ; ici, sur l'île de Tsukudajima à Tokyo, ce sont les enfants du quartier qui ouvrent les festivités.                             ... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 20:51 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09-28-2012

Du côté d'Harajuku street ...

            Sortir de la petite gare d'Harajuku, descendre la Takeshita street, découvrir que les cosplayeuses ont grandi et sont devenues mamans, et m'engouffrer dans Harajuku street. J'adore ce quartier en perpétuel mouvement où les boutiques changent aussi vite que les tendances ! Je ne suis pas fan de cosplay, loin s'en faut, par contre j'aime l'inventivité modeuse des jeunes japonais(es).               Mais qu'en pense Le Chat - avatar du... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 09:40 - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,