08-05-2014

Deux ans déjà ...

  Deux ans déjà ... je crois bien qu'il me manque terriblement !  
Posté par asiemutee à 12:02 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

07-13-2013

La french touch de Kagurazaka ...

    Je n'aime rien tant, au fond, que de me laisser porter par la vanité des choses, pourvu qu'elles soient belles, ou amusantes, dispersées sur le monde comme une fête du gratuit, un défi lancé par la "dépense" à la peur de l'usure, un vertige d'éphémère.. L'amour, la poésie, je le vois, je le sais, l'inutile est dans leurs yeux et les rend plus attirants. L'inutile et la beauté sont depuis longtemps mon royaume. Je le dis sans honte, sans gêne, parce que je viens des horizons d'une pauvreté d'un autre âge, où tout se... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 16:09 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07-10-2013

Disparitions ...

          Indépendamment de nos petites satisfactions, le monde extérieur se dissolvait de jour en jour. Les disparitions dont le rythme s'était calmé depuis celle des roses se produisirent deux fois de suite. Il y eut celle des photographies puis des graines. Au moment où, ayant rassemblé tous les albums photos de la maison, y compris celles de ma mère dans un cadre posé sur le manteau de la cheminée, je m'apprêtais à aller les brûler dans le petit incinérateur du jardin, R tenta de toutes ses forces... [Lire la suite]
06-29-2013

Koen o sanpo shimasu : se promener un parc ...

    Cette mère n'a pas dit que son fils mentait. Elle a dit : "La plupart du temps, je crois que ce qu'il dit est vrai". Dire "n'était-ce pas bien (yokunakatta desuka) ?" est déjà brutal. "N'était-ce pas si bien (amari yokunakatta desuka) ??" atténue la douleur. Parler en japonais, c'est aussi une bonne occasion de prononcer quantités de "a" et de "wa" comme le font les enfants qui babillent : watashi wa warawaremashita (on a ri de moi). "Wa" est le nom donné aux Japonais dans la Chine ancienne. Selon que je pense... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 20:49 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05-25-2013

La Nuit de l'Encrier ...

"Par-dessous la paupière de porcelaine,une large goutte noire :la Nuit de l'Encrierdont parle Mallarmé "     La paupière Les quelques traits qui composent un caractère idéographique sont tracés dans un certain ordre, arbitraire mais régulier ; la ligne, commencée à plein pinceau, se termine par une pointe courte, infléchie, détournée au dernier moment de son sens. C'est ce même tracé d'une pression que l'on retrouve dans l'oeil japonais. On dirait que le calligraphe anatomiste pose à plein son pinceau sur le coin... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 18:42 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04-24-2013

A travers la vitre ...

      Une brise agitait de temps à autre les feuilles longues de l'orchidée en pot. Dans les branches du jardin, par intermittence, les rossignols chantaient maladroitement. A force de rester assis tous les jours, derrière la vitre, j'avais cru que c'était toujours l'hiver, mais le printemps commençait à remuer mon coeur. J'avais beau rester assis, ma méditation ne se figeait pas. J'avais le sentiment que, si je me mettais à écrire, j'aurais de quoi écrire à l'infini. Mais à force d'hésiter entre les sujets, je me... [Lire la suite]

04-19-2013

Champs de Tokyo ...

    Les histoires de fleurs n'ont jamais de fin. Mais nous en conterons pourtant une dernière. Au XVIème siècle, la belle-de-jour était encore une plante rare au Japon. Rikyû en possédait un jardin entier, qu'il cultivait avec un soin assidu. La renommée de ses convolvulus parvint aux oreilles du Taikô Hideyoshi, qui exprima le désir de les contempler. Rikyû l'invita donc pour le thé du matin dans sa demeure. Au jour fixé, le Taikô vint et traversa le jardin, mais il ne vit nulle trace de convolvulus. Le sol avait été... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 13:25 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04-17-2013

Sans paroles ...

    La masse bruissante d'une langue inconnue constitue une protection délicieuse, enveloppe l'étranger d'une pellicule sonore qui arrête à ses oreilles toutes les aliénations de la langue maternelle : l'origine, régionale et sociale, de qui la parle, son degré de culture, d'intelligence, de goût, l'image à travers laquelle il se constitue comme personne et qu'il vous demande de reconnaître. Aussi, à l'étranger, quel repos ! J'y suis protégé contre la bêtise, la vulgarité, la vanité, la mondanité, la nationalité, la... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 20:11 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04-13-2013

Nicolas Bouvier, le bohémien enchanté ...

    Beaucoup de ceux qui font ici profession de connaître et d'aimer le Japon le trouvent triste. Quant à moi, la gaité est une hormone que je ne sécrète pas souvent et qui d'ailleurs ne m'intéresse que médiocrement - ce qui m'intéresse, c'est le bonheur dans l'acceptation et dans l'orgueil. Je trouve le Japon beau et creux, comme certains instruments à percussion pleins de race que l'on voit dans les musées d'ethnographie. Mais moi je connais fort bien ce creux central autour duquel je tourne. Le Japon est doux aussi :... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 23:46 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04-10-2013

Ikebukuro west gate ...

  Petite balade à Ikebukuro west par la sortie "west gate" du métro ...                                                       "Le Ikebukuro Matrix est une salle de concerts qui se trouve sortie est, non loin du théâtre municipal de Toshima. Il avait connu son heure de gloire pendant la vogue des groupes de visual... [Lire la suite]