09-22-2009

Sanja matsuri ... pas de fête sans ses yatai !

xxxx xx Okonomiyaki, monja-yaki, yakisoba, yakitori, takoyaki, yakimochi, ikayaki, jagabata, kaki-gori ... mais aussi poissons cuits à la braise, pommes d'amour, crêpes fourrées, bananes enrobées de chocolat, barbe à papa (tout de suite, c'est plus parlant ...), et tant d'autres spécialités que je suis incapable de nommer, se vendent dans les stands de nourriture ambulants (yatai) lors des matsuri. L'occasion de goûter toutes ces spécialités populaires japonaises, parfois surprenantes, mais toujours très fraîches et... [Lire la suite]

08-25-2009

Le Sanja matsuri bat son plein ...

xx xx Après les enfants, c'est au tour des adultes de porter les mikoshi dans les rues d'Asakusa. Le premier mikoshi qui sera porté est l'un des trois appartenant au grand sanctuaire d'Asakusa. Il faut pas moins d'une centaine de porteurs pour le bouger ...Le mikoshi est porté en cadence, rythmée par les coups de sifflet du chef de file. Les porteurs ont une démarche syncopée, chaloupée, ils poussent des cris en cadence, imités par la foule en liesse.xx xx Les porteurs d'un mikoshi doivent revêtir le même happi... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
07-19-2009

Petite chronique d'Asakusa ... aux premières heures du Sanja matsuri ....

xx Sanja matsuri est une très grande fête qui a lieu à la fin de la troisième semaine de mai dans le quartier d'Asakusa, au sanctuaire Asakusa jinja, sanctuaire shinto situé dans l'enceinte du Senso-ji. Le Sanja matsuri est l'un des plus importants matsuri de Tokyo. Construit en 1649, l'Asakusa jinja est dédié aux deux pêcheurs qui, en l'an 628, sortirent des eaux de la Sumida une statuette en or de Kannon, bosatu de la miséricorde.Les mikoshi (sanctuaires portatifs) sont exposés avec les offrandes faites par de... [Lire la suite]