05-17-2012

Sept ans de réflection : Japon 2006 / 3

  Aller à Nikko Nikko est située au nord de Tokyo, à deux heures de train si on prend la ligne Tobu, ce que j'ai fait depuis Asakusa station. Attention, si vous prenez ce train, il faut savoir qu'il se sépare en deux au milieu du trajet et repart donc vers deux destinations différentes. Aussi, il ne faut surtout pas s'endormir ...     Ainsi prévenue, j'ai lutté contre le sommeil : pas question de vivre un cauchemar éveillé en me retrouvant perdue au milieu de nulle part ;) Je plaisante car, à moins d'être... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 21:31 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10-31-2011

Culte ou pas, je n'aime pas le kitsouné ...

    "Sur les bords ombreux de toutes les routes et dans les faubourgs de tous les villages, dans les vieux bois et les bosquets et sur la cime de toutes les collines, vous découvrirez, si vous voyagez à travers la province de Hondo, certain petit sanctuaire du culte shinto, sur le devant ou sur les côtés duquel des renards de pierre se tiennent assis. Généralement assemblés par paire, ils se font face l'un à l'autre ; très souvent aussi, c'est par dizaines, vingtaines et centaines qu'on les trouve réunis, mais alors de... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 21:17 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09-28-2011

Rotasu ...

Rotasu (lotus) au Ritsurin koen de Takamatsu (Shikoku)     "Ça et là, sur les bords de l'étang, et presque au niveau de l'eau, se voient de grandes pierres plates où s'arrêter, soit debout, soit assis, à considérer le monde lacustre ou suivre les plantes d'eau. De merveilleux nénuphars y laissent leurs feuilles huileuses flotter à la surface comme de brillants disques verts; puis ce sont des lotus roses, des lotus blanc de neige, des fleurs d'iris d'un violet de prisme qui courent tout le long du rivage, et,... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 20:25 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
09-02-2011

Sale temps pour les filles ...

  "Comme le père grec ou romain, le patriache de la famille japonaise avait, dans les temps primitifs, droit de vie ou de mort sur tous les membres de la famille. Il pouvait même tuer ou vendre ses enfants. Plus tard, parmi les classes dirigeantes, ses pouvoirs demeurèrent presque illimités jusqu'aux temps modernes. Sauf certaines exceptions locales, que la tradition explique, ou des exceptions de classes, justifiées par les conditions des serfs, on peut affirmer qu'originalement le pater familias japonais était à la fois... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 13:56 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08-28-2011

Une résidence de samouraïs ...

  "Dans la demeure de toute riche famille japonaise, on montrera sans doute à l'hôte quelques trésors de famille. Certains seront presque surement des objets servant aux cérémonies de thé, si compliquées, qui sont particulières au Japon. Une fort jolie boîte sera peut-être posée devant vous. En l'ouvrant, vous ne verrez qu'un fort beau sac en soie serré d'une cordelière, ornée de petits glands. La soie, très souple et rare, est façonnée avec grand soin. Quelle merveille se cache sous une pareille enveloppe ? Vous l'ouvrez, et... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 19:58 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08-05-2011

Songe d'un jour d'été ...

  J'ai le souvenir d'un lieu et d'un temps magiques, où le soleil et la lune étaient plus grands et plus brillants qu'ils ne le sont aujourd'hui. Je ne puis dire si c'était dans cette vie, ou dans une existence précédente. Mais je sais que le ciel était plus bleu et plus près de la terre, à peu près comme il apparaît au-dessus des mâts d'un steamer naviguant sous l'été équatorial. La mer vivait et parlait; et, lorsqu'il me caressait, le Vent ne faisait pleurer de joie. Une ou deux fois, depuis lors, pendant des journées... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 14:04 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08-03-2011

La résidence de Tonomachi ...

"Ma petite maison à deux étages, dans Ohashigaoua, jolie comme une cage d'oiseaux, n'en est pas moins devenue inhabitable à l'approche de la chaude saison. Avec ses chambres à peine plus hautes que des cabines de navires, et si étroites qu'on n'y pouvait suspendre même une simple moustiquaire, l'absence de confortable s'y faisait trop sentir.J'abandonnais à regret l'admirable vue du lac, mais il m'avait semblé nécessaire de choisir, dans le quartier nord de la cité, une retraite plus tranquille derrière le vieux château en ruines.Ma... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 20:53 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07-27-2011

A l'Ecole Moyenne ordinaire de Matsue ...

Edit du 29/07/11 Merci pour vos réponses ! Je craignais surtout qu'il faille être membre de Google + ou de Gmail pour y accéder. Voila donc un compromis idéal pour voir les photos en grand format.Bon week-end ensoleillé ! Edit du 28/07/11 Je teste en ce moment Google +. Est-ce que vous avez accès au diaporama en cliquant sur le lien ci-après "Album Matsue" ? Ce serait sympa de me l'indiquer ;) Journal d'un professeur européen (Fragments)   Matsoué, 2 septembre 1890   Je me suis, pour la durée d'une année, engagé... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 20:15 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07-21-2011

Un havre de grâce ...

Le choix de mes itinéraires est bien plus souvent guidé par l'intuition que par les guides touristiques, mais aussi et surtout par les récits de mes auteurs de prédilection.   Ainsi, guidée par les écrits de Lafacadio Hearn, j'ai choisi Matsue comme première escale de mon septième voyage au Japon. Lafcadio Hearn, auteur entre autres de "Fantômes du Japon" et du "Japon inconnu", a vécu un peu moins de deux ans à Matsue, sur la côte Saïn qui borde la Mer du Japon, dans la province de Shimane. Né en 1850 en Grèce, d'un... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 21:36 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08-12-2009

Le Hamarikyu-teien ... une oasis paysagée au sud de Ginza ...

xx Transformé en jardin de plaisir en 1709 à partir de terres reprises aux shoguns, le jardin Hamarikyu-teien fut endommagé par l'un des plus grands incendies de la ville et tomba à l'abandon.Récupéré par la maison impériale en 1869, il devint le jardin du palais d'Akasaka. On lui adjoignit un somptueux pavillon de type occidental.Ce bâtiment a depuis laissé la place à d'élégants pavillons de thé, et malgré un horizon bouché par les grands immeubles, le Hanarikyu-teien est un agréable jardin paysager au bord de la... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 00:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,