08-28-2014

Introspection sensorielle ...

  Mizu-oto to mushi ne ne to waga shin'on to   Bruit de l'eau, chant de grillons et battements de mon coeur      Kazuko Nishimura extrait de Anthologie "Du rouge aux lèvres"Haïjins japonaises Photos à Kyoto, juillet 2007
Posté par asiemutee à 16:27 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08-15-2014

Le restaurant spécialisé dans la préparation des mousses ...

        C'est la vieille dame qui s'est chargée de tout pour me recevoir. Le repas a commencé par un apéritif à base d'eau de sphaignes. La gorgée qu'elle avait versée dans un verre à liqueur était presque transparente, mais si on l'agitait, un petit fragment remontait du fond. "Qu'elles poussent à cet endroit, c'est la preuve que l'eau est pure.- Comme l'indique leur nom.- Oui, cette espèce n'est pas aussi rare qu'on le pense. Sa couleur est légèrement diluée. Sa forme ressemble aussi à celle des algues. Si... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 19:56 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08-05-2014

Deux ans déjà ...

  Deux ans déjà ... je crois bien qu'il me manque terriblement !  
Posté par asiemutee à 12:02 - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,
07-13-2013

La french touch de Kagurazaka ...

    Je n'aime rien tant, au fond, que de me laisser porter par la vanité des choses, pourvu qu'elles soient belles, ou amusantes, dispersées sur le monde comme une fête du gratuit, un défi lancé par la "dépense" à la peur de l'usure, un vertige d'éphémère.. L'amour, la poésie, je le vois, je le sais, l'inutile est dans leurs yeux et les rend plus attirants. L'inutile et la beauté sont depuis longtemps mon royaume. Je le dis sans honte, sans gêne, parce que je viens des horizons d'une pauvreté d'un autre âge, où tout se... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 16:09 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07-10-2013

Disparitions ...

          Indépendamment de nos petites satisfactions, le monde extérieur se dissolvait de jour en jour. Les disparitions dont le rythme s'était calmé depuis celle des roses se produisirent deux fois de suite. Il y eut celle des photographies puis des graines. Au moment où, ayant rassemblé tous les albums photos de la maison, y compris celles de ma mère dans un cadre posé sur le manteau de la cheminée, je m'apprêtais à aller les brûler dans le petit incinérateur du jardin, R tenta de toutes ses forces... [Lire la suite]
07-03-2013

Hinomaru *

    - Ecoute, je sais que ce n'est pas une heure pour téléphoner. Je le pense sincèrement. Même les coqs ne sont pas encore réveillés. Et la lune flotte pitoyablement dans le ciel à l'est comme un vieux rein hors d'usage. Mais moi, je me suis traînée dans la nuit jusqu'ici pour te joindre. Serrant dans mes petites mains la carte de téléphone que j'ai reçue en cadeau-souvenir au mariage de ma cousine. Une photo des jeunes mariés se tenant par la main est imprimée dessus. Tu peux comprendre à quel point c'est déprimant... [Lire la suite]

06-29-2013

Koen o sanpo shimasu : se promener un parc ...

    Cette mère n'a pas dit que son fils mentait. Elle a dit : "La plupart du temps, je crois que ce qu'il dit est vrai". Dire "n'était-ce pas bien (yokunakatta desuka) ?" est déjà brutal. "N'était-ce pas si bien (amari yokunakatta desuka) ??" atténue la douleur. Parler en japonais, c'est aussi une bonne occasion de prononcer quantités de "a" et de "wa" comme le font les enfants qui babillent : watashi wa warawaremashita (on a ri de moi). "Wa" est le nom donné aux Japonais dans la Chine ancienne. Selon que je pense... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 20:49 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
06-10-2013

Bonne chance !

    Bonne chance !Extrait de l'Anniversaire de la saladede Machi TAWARA   Pensive une pluie tombe sur le terrain de sportoù se dressent face à faceles deux buts de football   Fleurs de cerisier ! Les cerisiers se mettent à fleurirpuis finissent de fleurir Mais comme de si rien n'étaitle jardin public       Tout de guingois parapluie d'amoureuxAlors que je le dépassais un petit rienl'aura animé   Celui qui me croisant à échangé un salutc'était le p'tit jeunedu marchand de légumes ... [Lire la suite]
06-05-2013

Et revoir le Fuji-san ...

    Je me demande de temps en temps ce qui a disparu de cette île en premier.- Autrefois, longtemps avant ta naissance, il y avait des choses en abondance ici. Des choses transparentes , qui sentaient bon, papillonnantes, brillantes ... Des choses incroyables, dont tu n'as pas idée, me racontait ma mère lorsque j'étais enfant.- C'est malheureux que les habitants de cette île ne soient pas capables de garder dans leur coeur des choses aussi magnifiques. Dans la mesure où ils vivent sur l'île, ils ne peuvent se soustraire... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 20:05 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05-29-2013

De la Crudité ...

    Cette Crudité, on le sait, est la divinité tutélaire de la cuisine japonaise : tout lui est dédié, et si la cuisine japonaise se fait toujours devant celui qui va manger (marque fondamentale de cette cuisine), c'est que peut-être il importe de consacrer par le spectacle la mort de ce qu'on honore. Ce qui est honoré dans la crudité (terme que bizzarement nous employons au singulier pour dénoter la sexualité du langage, et au pluriel pour nommer la part extérieure, anormale et quelque tabou de nos menus), ce n'est pas,... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 10:38 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,