06-10-2013

Bonne chance !

    Bonne chance !Extrait de l'Anniversaire de la saladede Machi TAWARA   Pensive une pluie tombe sur le terrain de sportoù se dressent face à faceles deux buts de football   Fleurs de cerisier ! Les cerisiers se mettent à fleurirpuis finissent de fleurir Mais comme de si rien n'étaitle jardin public       Tout de guingois parapluie d'amoureuxAlors que je le dépassais un petit rienl'aura animé   Celui qui me croisant à échangé un salutc'était le p'tit jeunedu marchand de légumes ... [Lire la suite]

06-05-2013

Et revoir le Fuji-san ...

    Je me demande de temps en temps ce qui a disparu de cette île en premier.- Autrefois, longtemps avant ta naissance, il y avait des choses en abondance ici. Des choses transparentes , qui sentaient bon, papillonnantes, brillantes ... Des choses incroyables, dont tu n'as pas idée, me racontait ma mère lorsque j'étais enfant.- C'est malheureux que les habitants de cette île ne soient pas capables de garder dans leur coeur des choses aussi magnifiques. Dans la mesure où ils vivent sur l'île, ils ne peuvent se soustraire... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 20:05 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
06-02-2013

L'estivale ...

    Mer calme, temps chaud, baignade un peu fraîche mais ravigorante ... pas de méduses aujourd'hui mais une invasion de barquettes de saint-Jean en avance pour la saison ; si ce n´est pas un bon signe, ça ;)                      
Posté par asiemutee à 17:44 - Commentaires [16] - Permalien [#]
05-29-2013

De la Crudité ...

    Cette Crudité, on le sait, est la divinité tutélaire de la cuisine japonaise : tout lui est dédié, et si la cuisine japonaise se fait toujours devant celui qui va manger (marque fondamentale de cette cuisine), c'est que peut-être il importe de consacrer par le spectacle la mort de ce qu'on honore. Ce qui est honoré dans la crudité (terme que bizzarement nous employons au singulier pour dénoter la sexualité du langage, et au pluriel pour nommer la part extérieure, anormale et quelque tabou de nos menus), ce n'est pas,... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 10:38 - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,
05-25-2013

La Nuit de l'Encrier ...

"Par-dessous la paupière de porcelaine,une large goutte noire :la Nuit de l'Encrierdont parle Mallarmé "     La paupière Les quelques traits qui composent un caractère idéographique sont tracés dans un certain ordre, arbitraire mais régulier ; la ligne, commencée à plein pinceau, se termine par une pointe courte, infléchie, détournée au dernier moment de son sens. C'est ce même tracé d'une pression que l'on retrouve dans l'oeil japonais. On dirait que le calligraphe anatomiste pose à plein son pinceau sur le coin... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 18:42 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04-28-2013

La nuit du chasseur ...

    La nuit vient de commencer et rats et souris vont encore se faire attendre un peu. Avant l'affrontement, je prends un peu de repos.       Il n'y a pas de fenêtre à coulisse dans cette cuisine, mais il y a en échange une sorte de frise à meneaux d'environ trente centimètres de large, qui a été aménagée pour laisser passer l'air en été et en hiver. Je me réveille, surpris par un coup de vent qui entraîne des fleurs de cerisier tombant sans regrets, por trouver sur les planches de la trappe l'ombre... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 14:20 - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04-26-2013

Le chat qui n'avait jamais mangé de mochi ...

    Le morceau de mochi que j'ai vu ce matin est toujours là, avec les mêmes couleurs, collé au fond du bol.  Je dois avouer que je n'ai jamais encore mangé de mochi. Il a l'air bon, et cependant il me met légèrement mal à l'aise. J'écarte de ma patte avant les légumes qui le recouvrent et je m'aperçois que mes griffes deviennent gluantes à son contact. Son odeur est celle du riz que l'on transfère de la marmite dans la boîte où on le met pour le servir. Je regarde autour de moi, hésitant à le manger. Par chance, ou... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 23:41 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04-24-2013

A travers la vitre ...

      Une brise agitait de temps à autre les feuilles longues de l'orchidée en pot. Dans les branches du jardin, par intermittence, les rossignols chantaient maladroitement. A force de rester assis tous les jours, derrière la vitre, j'avais cru que c'était toujours l'hiver, mais le printemps commençait à remuer mon coeur. J'avais beau rester assis, ma méditation ne se figeait pas. J'avais le sentiment que, si je me mettais à écrire, j'aurais de quoi écrire à l'infini. Mais à force d'hésiter entre les sujets, je me... [Lire la suite]
04-19-2013

Champs de Tokyo ...

    Les histoires de fleurs n'ont jamais de fin. Mais nous en conterons pourtant une dernière. Au XVIème siècle, la belle-de-jour était encore une plante rare au Japon. Rikyû en possédait un jardin entier, qu'il cultivait avec un soin assidu. La renommée de ses convolvulus parvint aux oreilles du Taikô Hideyoshi, qui exprima le désir de les contempler. Rikyû l'invita donc pour le thé du matin dans sa demeure. Au jour fixé, le Taikô vint et traversa le jardin, mais il ne vit nulle trace de convolvulus. Le sol avait été... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 13:25 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
04-17-2013

Sans paroles ...

    La masse bruissante d'une langue inconnue constitue une protection délicieuse, enveloppe l'étranger d'une pellicule sonore qui arrête à ses oreilles toutes les aliénations de la langue maternelle : l'origine, régionale et sociale, de qui la parle, son degré de culture, d'intelligence, de goût, l'image à travers laquelle il se constitue comme personne et qu'il vous demande de reconnaître. Aussi, à l'étranger, quel repos ! J'y suis protégé contre la bêtise, la vulgarité, la vanité, la mondanité, la nationalité, la... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 20:11 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,