07-24-2013

Pause estivale ...

         
Posté par asiemutee à 09:22 - Commentaires [19] - Permalien [#]

07-16-2013

L'été indien ... (8)

  COCHIN   Quand l'avion de Sophie Mol fit son apparition dans le ciel bleu de Cochin, la foule se pressa contre les ballustrades pour essayer d'en voir plus.Dans le hall des arrivées, l'amour et l'impatience se bousculaient : le vol Bombay-Cochin était celui qu'empruntaient tous les émigrés du Kerala qui rentraient au pays.Leurs familles étaient venues les attendre. Depuis le fin fond du Kerala. Après d'interminables voyages en car. Depuis Kumili, Vizhinjan, Uzhavoor. Certains avaient campé sur place et apporté leur... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 15:36 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
07-13-2013

La french touch de Kagurazaka ...

    Je n'aime rien tant, au fond, que de me laisser porter par la vanité des choses, pourvu qu'elles soient belles, ou amusantes, dispersées sur le monde comme une fête du gratuit, un défi lancé par la "dépense" à la peur de l'usure, un vertige d'éphémère.. L'amour, la poésie, je le vois, je le sais, l'inutile est dans leurs yeux et les rend plus attirants. L'inutile et la beauté sont depuis longtemps mon royaume. Je le dis sans honte, sans gêne, parce que je viens des horizons d'une pauvreté d'un autre âge, où tout se... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 16:09 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07-11-2013

L'été indien ... (7)

      Peu importait que l'histoire ait déjà commencé : le kathakali sait depuis longtemps que le secret des Grandes Histoires, c'est précisément de n'en point avoir. Les Grandes Histoires sont celles que l'on a déjà entendues et que l'on n'aspire qu'à réentendre. Celles dans lesquelles on peut entrer à tout moment et s'installer à son aise. Elles ne cherchent ni la mystification par le biais du suspense et de dénouements inattendus, ni la surprise de l'incongru. Elles sont aussi familières que la maison qui vous... [Lire la suite]
07-10-2013

Disparitions ...

          Indépendamment de nos petites satisfactions, le monde extérieur se dissolvait de jour en jour. Les disparitions dont le rythme s'était calmé depuis celle des roses se produisirent deux fois de suite. Il y eut celle des photographies puis des graines. Au moment où, ayant rassemblé tous les albums photos de la maison, y compris celles de ma mère dans un cadre posé sur le manteau de la cheminée, je m'apprêtais à aller les brûler dans le petit incinérateur du jardin, R tenta de toutes ses forces... [Lire la suite]
07-06-2013

L'été indien ... (6)

    Deux choses s'étaient produites.Le fleuve s'était retréci. Elle-même avait grandi.En aval, on avait construit un barrage d'eau salée, résultat d'une promesse électorale faite au puissant lobby des propriétaires de rizières. Le barrage avait pour fonction de réguler le flux d'eau salée en provenance des marais qui s'ouvraient sur la mer d'Arabie et permettait désormais deux récoltes annuelles au lieu d'une. Un surcroît de riz, pour le prix d'un fleuve.On était en juin et il pleuvait ; pourtant le fleuve ressemblait à... [Lire la suite]
Posté par asiemutee à 20:08 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07-03-2013

Hinomaru *

    - Ecoute, je sais que ce n'est pas une heure pour téléphoner. Je le pense sincèrement. Même les coqs ne sont pas encore réveillés. Et la lune flotte pitoyablement dans le ciel à l'est comme un vieux rein hors d'usage. Mais moi, je me suis traînée dans la nuit jusqu'ici pour te joindre. Serrant dans mes petites mains la carte de téléphone que j'ai reçue en cadeau-souvenir au mariage de ma cousine. Une photo des jeunes mariés se tenant par la main est imprimée dessus. Tu peux comprendre à quel point c'est déprimant... [Lire la suite]