DSC_5722

 

Je n'aime rien tant, au fond, que de me laisser porter par la vanité des choses, pourvu qu'elles soient belles, ou amusantes, dispersées sur le monde comme une fête du gratuit, un défi lancé par la "dépense" à la peur de l'usure, un vertige d'éphémère.. L'amour, la poésie, je le vois, je le sais, l'inutile est dans leurs yeux et les rend plus attirants. L'inutile et la beauté sont depuis longtemps mon royaume. Je le dis sans honte, sans gêne, parce que je viens des horizons d'une pauvreté d'un autre âge, où tout se devait d'être compté, utile jusqu'à l'ennui, utile jusqu'à la rage. Mes rêves étaient de l'autre côté de ces barreaux.

Extrait de Tokyo de Jean PEROL

 

DSC_5730

 

DSC_5735

 

DSC_5719

 

DSC_5740

 

Photos à Kagurazaka (Tokyo), le 14 juillet 2012