plage nai han

 

Juste un petit message pour vous dire que je suis enfin rentrée, en forme malgré le choc thermique auquel nous avons été confrontés à notre arrivée à Nice : 30° en moins en 24 heures, c'est difficilement supportable ! Ceci dit, quand je vois la situation dans les autres régions de France et en Europe, mais aussi le sort des sans-abris toujours plus nombreux, je ne vais pas me plaindre ...

 

photo nuages kata

 

Sinon, j'ai lézardé sur la plage et surtout passé des heures à barboter nager dans une eau à 28°, à admirer d'encore beaux fonds en suivants de magnifiques poissons multicolores, mais eu aussi quelques frayeurs occasionnées par des murènes à la mine patibulaire. Quant aux requins, les plus dangeureux ne sont pas dans les eaux chaudes de la Thaïlande du sud, mais sur la terre ferme : rien de bien nouveau sous le soleil  !

 

coucher kata

 

Le PC et le Nikon ne sont pratiquement pas sortis de leurs étuis : déconnexion totale et juste quelques photos avec l'Iphone.

 

lecture

 

Quelques lectures intéressantes dont je vous parlerai plus longuement en ce qui concerne les japonaises :

- Dahlia, un roman très sensuel de TSUJI Hitonari,
- Ikebukuro west gate park II de ISHIDA Ira, toujours aussi passionnant,
- et une des oeuvres majeures de SOSEKI Natsume : Le pauvre coeur des hommes.

Rien d'autre à ajouter pour l'instant, sinon qu'il est décidemment bien difficile de remplacer, après près d'un mois, de légères et mignonnes tongues par de chaudes bottes fourrées ;) 

 

tongs

 

Ce blog devrait retrouver une activité normale d'ici peu ... et, promis, je passe vous voir très vite ;)

Dewa mata !!!!

Photos plages de Kata et Nai Han, Thaïlande, janvier/février 2012