Japon_Kyoto_2009_1284


"Faire ainsi irruption alors que je suis dans une relation d'amour avec les chiffres est aussi inconvenant que si vous me surpreniez aux toilettes, savez-vous ?"

Réplique dans "La formule préférée du professeur" de Yoko Ogawa : pas la plus intéressante, certes, mais la plus adaptée pour parler des "Toto Whaslet", les WC japonais ...
 
Ce blog ne saurait être le blog d'une touriste en villégiature au Japon si, au moins une fois après six ans, je ne me décidais enfin à évoquer les fameuses toilettes japonaises !
Surtout qu'on les trouve partout : dans les cafés, les restaurants, les hôtels, les grands magasins, les temples, les sanctuaires et même dans certains WC publics de quartier.
 
 
Japon_2010_1_891
 
 
Outre les jets - pour le pipi ou le popo - que l'on peut régler à volonté dans la durée et l'intensité, la cuvette chauffante, on peut, discrétion oblige, masquer tous les bruits que nous nous efforçons de rendre les plus discrets possible nous les filles - n'est-ce pas ;) grâce à un fond sonore qui évoque le plus souvent l'eau qui s'écoule de la chasse d'eau, et de rares fois, diffuse quelques notes de musique.
 
 
Japon_2010_1_890
 
 
Dire que les japonais savent être si discrets lorsqu'ils utilisent les commodités alors qu'ils font un bruit pas possible et tout à fait contraire aux règles du savoir-vivre en société lorsqu'ils aspirent mangent des pâtes ! Enfin, ça c'est une autre histoire ; j'aurai l'occasion de vous en parler ;)
 
 
Japon_Kyoto_2009_1296
 
Japon_Kyoto_2009_1281
 
 
Comme je n'allais pas faire un billet rien que là-dessus, et pour rehausser un peu le niveau ;) je me suis souvenue d'un repas pris dans une petite maison à l'ambiance feutrée et cosy d'un cottage anglais, près du Shimogamo-jinja à Kyoto. Là, point de toilettes high-tech, mais une déco so british, si british que je m'attendais à voir Agatha Christie attablée en compagnie de Miss Marple et d'Hercule Poirot en train de siroter un thé tout en grignotant des scones with clotted cream and jam, histoire de faire une pause dans une énième enquête criminelle qui les avait amenés, une fois n'est pas coutume, dans les faubourgs de Kyoto ...
 
 
Japon_Kyoto_2009_1277
 
Japon_Kyoto_2009_1282 Japon_Kyoto_2009_1278
 
Japon_Kyoto_2009_1283
 
 
Dans cette belle demeure, au nom de "Milk Thistle" me semble-t-il, la maîtresse de maison, japonaise, vous reçoit comme si vous étiez ses invités et non de simples clients : le service est aussi raffiné que la décoration, le linge et les couverts, et même si je n'ai dégusté qu'un curry de boeuf avec du riz, il était particulièrement délicieux.
 
 
Japon_Kyoto_2009_1286
 
Japon_Kyoto_2009_1289
 
 
Je crois bien y avoir passé une grande partie de l'après-midi, tant l'atmosphère des lieux était reposante et le thé qui accompagnait ma lecture et ma rêverie toujours fumant. Sous le charme, j'ai imaginé y loger quelques temps ... malheureusement, on n'y loue pas de chambre ...
 
 
Japon_Kyoto_2009_1280 Japon_Kyoto_2009_1279
 
Japon_Kyoto_2009_1298
 
Japon_Kyoto_2009_1297 Japon_Kyoto_2009_1293
 
Japon_Kyoto_2009_1291 Japon_Kyoto_2009_1290
 
Japon_Kyoto_2009_1276
 
Mes_parapluies
 
 
Sinon, ici, excellente nouvelle : le beau temps est revenu et nous avons rangé les parapluies ! En effet, il semblerait que la tempête tropicale (!?) se soit pour l'instant éloignée ... Mais, une fois de plus, il faudra encore du temps pour panser toutes les plaies, et surtout pour que les autorités prennent enfin les mesures nécessaires en matière de construction dans les zones inondables. Ce n'est pas le cas chez moi, mais, à quelques kilomètres à peine, il y a beaucoup trop de sinistrés, encore ...