18936601

 

Virtuel, bien sûr, mais un dimanche à Tokyo sur la toile, avec Tokyo Sonata de Kiyoshi KUROSAWA, déjà vu, mais cette fois-ci en version originale sous titrée ... beaucoup de grâce et d'émotion dans ce magnifique film et la preuve que si parfois tout semble perdu, tout peut aussi recommencer ...

 

18936602

 

18936598

 

Dimanche virtuel encore, mais sur ce blog, qui, bien que désormais domicilié rue Linière, me transporte chaque dimanche dans un quartier de Tokyo. Il suffit de prendre la Yamanote et de descendre à la station ... Sugamo aujourd'hui. Son auteure, qui m'a fait aimer Tokyo à travers ses récits lorsqu'elle y vivait, a un talent rare pour décrire ces petits riens, ces gestes, ces attitudes, autant d'instants rares et précieux, qui font de cette mégalopole tentaculaire un lieu si attachant.

 

DSCN4865

 

Quelques vidéos oubliées ...  faites à Tokyo en mai 2010

 

 

 

 

Bien réel par contre mon week-end ici, sous le soleil encore, même s'il commence à manquer de mordant ... Il y a eu l'incontournable marché italien : poivrons/aubergines/tomates cerise/patates douces/betteraves crues/parmigiano reggiano/ricotta de brebis/raisin de Sicile/les fameuses fraises de San Biago (eh oui, encore ...)/pommes/grenade/figues/noisettes ... entre autres ...

 

DSC_3964DSC_3865DSC_3978

 

Scones salés au potimarron de chez Cléa cuisine ... ici à la patate douce faute de potimarron ...

 

DSC_3940

 

Assez réussis, pour une première tentative ;) Pour les réaliser il faut notamment, de la farine, bien sûr, de la polenta, des oeufs, de l'huile d'olive, du fromage frais (j'ai utlisé la ricotta de brebis) et des cranberries séchées ou des raisins secs ... J'ai utilisé des cranberries, j'aime bien cette petite pointe d'acidité.

 

DSC_3945

 

A déguster - avec ou sans modération - au petit-déjeuner, pour le goûter, en accompagnement d'une salade ...

 

DSC_3950

 

Pour la recette, je vous mets le lien vers celle de Cléa, ICI.

 

DSC_3990

 

Poivrons grillés à l'huile d'olive et au thym ...

 

DSC_4013

 

Une recette toute simple : faire griller les poivrons au four puis les laisser refroidir pour enlever la peau et l'intérieur. Les couper en lanières et assaisonner d'huile d'olive, de sel et de poivre. Servir avec du thym frais et de l'ail pour ceux qui aiment.

 

DSC_4036

 

Petites aubergines à la parmigiana : j'ai coupé les petites aubergines en deux et les aies mises au four (180°) 1/2 h. Pendant ce temps, j'ai préparé une sauce tomate à l'huile d'olive avec des tomates fraîches, de l'ail, de l'oignon et du thym, assaisonnée de sel et de poivre. J'ai sorti mes aubergines du four, j'ai mis une couche d'une préparation à base de crème de son d'avoine et de parmigiano reggiano (à la place de la crème béchamel), puis la sauce tomate et une tomate cerise, un filet d'huile d'olive et enfourné le tout 1/4 d'heure en fonction grill. Il ne me manquait que quelques feuilles de basilic frais ...

 

DSC_4033

 

J'ai profité de ce que le four tounait à plein régime pour faire cuire la betterave crue. Pour cela je l'ai tout simplement enrobée dans du papier sulfurisé et laissé cuire une heure et demi environ. Délicieux avec un filet d'huile d'olive, du citron, du gomasio (sel et graines de sésame roties) et du poivre.

 

DSC_4001

 

La pichade mentonnaise : une version locale de la fameuse pissaladière niçoise à laquelle on ajoute de la tomate fraîche.

 

DSC_4018

 

Je ne suis pas très satisfaite car la pâte n'a pas trop levé ... la faute sans doute à la levure de boulanger que j'ai utilisée : sèche au lieu de fraîche.

 

DSC_4025

 

Là aussi, je vous mets un lien vers une recette, ICI. Pour la pâte, vous pouvez demander à votre boulanger de vous vendre de la pâte à pain. Cela m'arrive quelques fois, c'est plus sûr ;) même si je ne la rate que très rarement ...

 

DSC_3978

 

Enfin, pour finir, les petites fraises de San Biagio - des mara des bois - que j'ai réussi à dégoter sur le marché de Vintimille ...

 

DSC_4042

 

tout simplement assaisonnées avec du miel millefiori de Pigna (un petit village sur les hauteurs de Vintimille) et du jus d'orange et de citron de Menton.

 

DSC_4048

 

Juste pour être cohérente avec mes propos par rapport à mon régime : j'ai une alimentation bien plus légère en semaine, mais le week-end, je me lâche !! Je n'ai pas pour autant mangé de grandes quantités : j'arrive depuis quelques temps à être rassasiée très vite, à maîtriser ma gourmandise pour qu'elle ne se transforme pas en goinfrerie !