Japon_2010_1_207

- Qui est donc ce M. Lelombric ?
- Il vit sous terre. C'est un lombric géant, comme son nom l'indique. Quand il se fâche, ça provoque des secousses sismiques. Et en ce moment, il est terriblement en colère.

Japon_2010_1_208

Photos au Tokyo Forum (mai 2010)

Extrait de "Après le tremblement de terre" de Haruki Murakami

Depuis plus d'un mois Tokyo et le nord-est du Japon n'en finissent pas de trembler au rythme des répliques, annoncées certes, mais si éprouvantes pour les habitants et les structures. Les japonais peuvent être formés pour faire face aux risques sismiques, les structures adaptées, je me demande comment ils arrivent à résister à tout cela. Ils sont japonais, donc stoïques : je veux bien, mais ce n'est qu'une généralité ... Moi je les trouve admirables ! Comme ils ont appris à vivre avec la nature, les saisons ... ils vivent aussi avec tous les risques qui y sont liés, s'adaptent, s'organisent ...
L'île du Honshu est comme un bateau ivre, avec à son bord une cargaison qui contient un poison létal, le pire, celui qui est capable de faire des dégâts invisibles mais irréversibles. Il y en a qui s'en sont excusés : à une autre époque, ils se seraient fait seppuku ! Ah, mais j'oubliais, ce ne sont pas eux que l'on appelle "les nouveaux samourais", mais les centaines d'autres, anonymes, qui font don de leur santé, de leur vie, pour essayer de vaincre la machine infernale qui s'est enclanchée, répandant dans la terre, la mer, l'air, ses flots de particules tueuses.
La catastrophe humaine, écologique, changera sûrement la face du Japon. Quand on connaît un peu ce pays et que l'on sait l'attention que la plupart des japonais portent à la santé, au bien-être, à l'alimentation, à la nature ... on ne peut être que désorienté, on ne peut que perdre ses repaires ...
C'est un peu ce qui m'arrive. J'aimerais tant y retourner très vite, même si je sais que pour le moment ce n'est pas envisageable. Pourtant, il y a une part de moi-même qui est restée là-bas : je ne sais pas dans quel état je vais la retrouver, mais je sais que j'ai besoin de la retrouver !

Ils ont besoin de nous : Croix Rouge Japonaise ! Ne les oublions pas ...

Des nouvelles concises du Japon chez Karyn Poupée