Pluie_shibuya_003

En sortant de cet hôtel à Tokyo, elle lève son bras droit au-dessus d'elle, la paume de la main tournée vers le ciel pour voir s'il pleut.

Shuu ou harusame ? Il existe en japonais différentes expressions pour décrire la pluie. Shuu tombe dru et verticalement, tandis que harusame est soufflée par la brise et presque horizontale.

Harusame, c'est la fine pluie du printemps, shigure, celle de l'automne, toutes deux intermittentes car la saison n'est pas encore stable.

Laquelle de ces images nous vient à l'esprit lorsqu'on pense "il pleut" ?


Extrait de Iro mo ka mo, la couleur et le parfum
de Ito Naga

DSCN3970

Harusame à Shibuya crossing en mai dernier

DSCN4034

DSCN4005

DSCN3993

DSCN4018

Pluie_shibuya_008

DSCN3996

Pluie_shibuya_019

DSCN4002

DSCN3971

DSCN4004

DSCN3965

DSCN3975

DSCN4015

DSCN4001

DSCN4039

DSCN3997

DSCN4006

DSCN4019

DSCN4025

DSCN4026

DSCN4037

DSCN4045

DSCN4051

Pluie_shibuya_067

DSCN4079

DSCN4093

DSCN4100

Pluie_shibuya_042

DSCN4103

Pluie_shibuya_047

Pluie_shibuya_059

Pluie_shibuya_069

Pluie_shibuya_045

Pluie_shibuya_049

Pluie_shibuya_064

Pluie_shibuya_043

Pluie_shibuya_057

Pluie_shibuya_063

Pluie_shibuya_065

Sujet très largement inspiré par le temps exécrable qui sévit depuis ce week-end pour cause de shigure azuréenne déprimante à laquelle s'ajoutent des problèmes maintenant récurrents de connexion avec Canalblog et les caprices de ma Free-box ... ne soyez donc pas étonnés si je venais à disparaître ;)