Japon_Kyoto_2009_1667

Sais-tu que les japonais font des devinettes avec les parfums ?

Et quelle jubilation de reconnaître un parfum ou une saveur ! Ce plaisir d'avoir visé juste.

"Le parfum des fleurs d'agrumes qui attendent le mois de mai me rappelle les manches de mon ancienne amante", est-il raconté dans un poème ancien.

Au Japon, on parfume l'habit plutôt que la peau.

La femme en kimono est descendue à la station "Ochanomizu". J'ai compris seulement plus tard que ce mot signifie "L'eau du thé".

En japonais, "comprendre" se dit wakaru, mais en réalité wakaru signifie "devenir clair". On ne wakaru pas une chose, c'est la chose elle-même qui soudain wakaru.

Pris le métro jusqu'à "L'eau du thé".

Ito NAGA
Iro mo ka mo, la couleur et le parfum

Photo : Kyoto, Higashiyama, octobre 2009