xx

DSCN5706b


"Cette première traversée de Tokyo en 1961 se termina dans un hôtel mi-japonais mi-occidental - qui depuis a été rasé - des collines d'Azabu au sud de la ville. L'héroïne de Rashomon  m'y attendait. Elle descendait avec précautions, visage blanc, oeil baissé noir, lèvres peintes en rouge - l'escalier du hall central, lente et engoncée dans un lourd et long kimono de soie blanche, avec dans son dos le noeud somptueux serrant la large ceinture de brocart rouge et or sur des hanches fines. Ses petits pieds enserrés dans leurs tabis blancs sur les zoris aux brides d'or. Comme chancelante. Et soutenue à chaque bras par deux vieilles femmes vêtues de sombre et de violet. La lourde coiffure noire relevée pour dégager la nuque fragile et cerner d'ombre le visage. Les pendentifs scintillants et les épingles (les kanzashis) piqués dans le lissé de cette chevelure, cerclée elle-même d'une large coiffe blanche, ruban plat dont les extrémités se recroisent en étrave à l'arrière de la tête et qui, par devant, forme auvent, comme s'il avait pour but d'ombrer un peu plus le visage, au lieu de ne cacher que les cornes de la jalousie comme le veut la coutume. Et de cette pénombre, sous le tsuno-kakushi, le cache-cornes, jaillissait par éclairs, détecteur et juge à la dérobée, le regard noir, vite abaissé comme en pudeur et en humilité. Depuis, j'ai appris à connaître ce qu'est une mariée et l'organisation d'un mariage. Mais cette apparition dans les escaliers, en ce premier soir, pour mes yeux ensommeillés et égarés, relevait, bien sûr, de la magie et de l'envoûtement."

Jean PEROL

Tokyo

DSCN5714

Mariées au sanctuaire Hei-jinja d'Asakasa à Tokyo

DSCN5778

Décidément, vous remarquerez que je m'invite souvent aux mariages shinto lorsque je suis au Japon.  J'ai même eu droit à filmer quelques instants de la cérémonie religieuse ! En voici un ...

xx

xx

Autres articles en relation sur mon blog

Les mariés du Meiji-jinju

40935835

Mariage shinto au Suwa-jinja de Nagasaki

30893465


"La vie humaine est une rosée passagère " proverbe japonais

Vu l'heure à laquelle je poste - la nuit la plus courte sera donc blanche, mais courte, c'est déjà ça ...  -  nous sommes en été !  J'ai du mal à le croire tellement le temps est morose, tout comme les nouvelles, depuis quelques jours ... Allez, je  chasse les vilains nuages sombres qui planent au-dessus de ma tête et je vous souhaite - je nous souhaite - un bel été ;))

Ja mata ne ...
xx