xx

DSCN2715

xx

Née à Ikeda (province d'Osaka), Kazue Asakura a commencé à composer des haïkus pendant l'interruption de ses études au lycée en raison d'une ostéite vertébrale. Partie habiter Nagasaki, elle a été irradiée en 1945. Elle avait Hiroshi Shimomura comme maître. Elle est devenue une des membres de la revue Ashibi (Azalée) de Shuoshi Mizuhara en 1951. Partie vivre à Tokyo, elle est devenue maître d'ikebana en 1961. Elle a reçu le prix de la revue Ashibi et le prix des débutantes de l'association des haïjins en 1980. Elle a fondé sa revue Akebono (l'Aube) en 1986 et a publié trois recueils de haïku.

Elle est décédée après dix-huit années de dialyse.  Ses haïku, pas très gais je vous le concède, témoignent essentiellement de sa vie de souffrance.

xx

DSCN2696

xx

Je vomis du sang.
Ma frange transpire légèrement
dans la nuit gelée.

chi o hakite kan'ya asebamu hitai-gami

Fleur de glycine
dans le brouillard printanier ...
Toute ma vie, malade.

okata wa yamu shogai ya fuji kumoru

J'arrange les narcisses,
prolongeant ma sensibilité
jusqu'au bout des feuilles.

suisen no hasaki made waga ishi tosu

xx

DSCN2697

xx

Une chenille arpenteuse -
J'abrège pour mon médecin
mon si long parcours de malade.

shakutorimushi byoreki dokoka ryakusaneba

L'air moite miroite.
Faudra-t-il me dialyser
aussi dans la tombe ?

kagero ya haka no naka made toseki-bi

Un papillon d'hiver
aux ailes déchirées
voltige toujours.

hane yabure iiru ni fuyu-cho mai-tuzuke

xx

DSCN2698

xx

Je coupe une branche
de prunier avec des ciseaux, pour m'assurer
de la force de ma main.

te no chikara tamesan basami ume o kiru

Même en rêve,
j'arrange toujours
des narcisses.

suisen ya yume no naka made ike-tuzuke

Pelant un kaki,
je continue d'approcher le canif
de mon corps.

kaki o muku hamono onore ni muke-tuzuke

xx

DSCN2700

xx

Je souhaite mourir
avec mes cheveux noirs.
Fleurs d'équinoxe.

kami kroki mama no shi negau manjushage

Ma première dialyse -
Les fleurs ne cessent
de s'agiter.

hajimete no toseki hana no yure-yamazu

Un papillon prie, aussi
en fermant les ailes.
Anniversaire de la bombe A.

hane tozuru cho mo inori no genbaku-ki

xx

DSCN2720

xx

Extrait de "Du rouge aux lèvres"

Anthologie de haïku de haïjin japonaises (Points - édition bilingue)

Photos prises à Nagasaki en juillet 2008

xx

DSCN2503


Merci de votre visite !

xx