xx
xx

DSCN6483
xx

Le parc d'attraction d'Hanayashiki se trouve derrière le Senso-ji à Asakusa. Transformé en parc d'attraction depuis 1947,  il a abrité auparavant un jardin botanique et un zoo (Kawabata en parle dans "Chroniques d'Asakusa").
xx

DSCN6482
xx
DSCN6517
xx
DSCN6485
xx
DSCN6491
xx
DSCN6484
xx
DSCN6486
xx
DSCN6511
xx
DSCN6492
xx
DSCN6499
xx
DSCN6504
xx
DSCN6515
xx
DSCN6494
xx
DSCN6521
xx
DSCN6516
xx
DSCN6514
xx
DSCN6519
xx
DSCN6512
xx
DSCN6493
xx
DSCN6502
xx
DSCN6518
xx
DSCN6505
xx
DSCN6522
xx
DSCN6523
xx
DSCN6524
xx

"Mina allait tous les jours à l'école primaire Y a dos de Pochiko, l'hippopotame nain.
C'est à cause de sa santé qu'elle n'allait pas à l'école primaire privée de Kobe que son frère aîné Ryuichi avait fréquentée. Qu'il s'agisse de l'autobus scolaire ou de la Mercedes, l'odeur des gaz d'échappement était un des facteurs de ses crises. L'école Y avait été choisie parce qu'elle était la plus proche de la maison et que les allers et retours n'étaient pas une trop lourde charge. Elle se trouvait à environ vingt minutes de marche si l'on franchissait le pont Kaimori au-dessus de l'Ashiya. Le seul problème était la forte déclivité.
Avant d'entrer à l'école primaire, mon oncle avait négocié avec le directeur de l'école pour obtenir la permission que Mina fasse les allers et retours sur le dos de Pochiko. Il paraît que le directeur avait testé lui-même pour savoir si Pochiko était docile et si elle n'attaquait pas les gens. Il avait fait exprès de crier, de jeter ça et là des tranches de pain de la cantine et de lui tirer les oreilles, mais Pochiko avait conservé son calme en se contentant de renifler d'un air agacé. Elle avait passé le test avec succès.
C'est mon oncle qui avait fabriqué, en multipliant les essais et les échecs, les différents éléments pour transformer Pochiko en moyen de transport. Il avait utilisé comme selle une chaise de bébé dont il avait coupé les pieds, une ceinture comme collier et une cordelière et son gland d'embrasse de rideau comme laisse. Il avait réussi à réaliser la première selle pour hippopotame nain au monde. Le matin, monsieur Kobayashi installait Mina sur Pochiko pour l'emmener à l'école et après la classe, ils allaient l'attendre à la sortie. C'était devenu une habitude.
Alors qu'il y avait une Mercedes aussi magnifique, je pensais que c'était dommage, mais je changeai d'avis aussitôt. Puisque Pochiko avait coûté le prix de dix Mercedes, Mina utilisait le véhicule le plus coûteux de la maison."

La marche de Mina
Yoko OGAWA
xx

DSCN6526
xx
Merci de votre visite !
xx