xx

DSCN4266bis

Etang du Heian jingu à Kyoto

Un jeune homme et une jeune femme qui partageaient une grande passion pour le jardinage s'étaient mariés. Leur amour des plantes n'ayant d'égal que le plaisir qu'ils prenaient l'un avec l'autre, il vécurent longtemps, heureux d'être ensemble.
La seule ombre à leur bonheur était de ne pas avoir d'enfant. Ce n'est que tard dans la vie qu'ils eurent enfin un fils.

Le coupe mourut de vieillesse à quelques jours d'écart ; l'un ne survivant pas au départ de l'autre. Leur fils, qui était encore un jeune garçon, devint responsable du jardin et il s'en occupa avec toute l'attention et le dévouement que ses parents lui avaient transmis.

Lors du printemps qui suivit leur décès, il observa chaque jour deux papillons. Une nuit, il rêva que sa mère et son père erraient autour de leur jardin bien-aimé, inspectant les plantes qu'ils connaissaient si bien, pour voir comment elles prospéraient entre les mains de leur enfant. Soudain, le vieux coupe se transforma en une paire de papillons. Ils continuèrent ainsi leur ronde, se posant sur chaque fleur.

Le lendemain, les deux papillons étaient toujours là, mais le garçon savait maintenant qu'ils contenaient l'âme de ses parents. Ceux-ci pouvant, sous cette apparence, continuer à profiter de l'oeuvre d'une vie entière.

papillons_3

Ces papillons noirs, enfin plutôt ce papillon puisque la 2ème photo est un montage, sont géants ... en vol, on les prends facilement pour des oiseaux ...

xx