xx

DSCN2604

Les "petits d'hommes" ... c'est une expression qu'employait soeur Emmanuelle lorsqu'elle parlait de "ses enfants" du Caire. Lors d'un voyage en Egypte, je suis passée dans ces quartiers des chiffonniers, mais aussi devant des cimetières ou vivaient des familles avec des nuées d'enfants ... c'était la première fois que je me rendais dans un pays où la pauvreté était aussi évidente, aussi insupportable !

J'aime beaucoup cette expression que j'ai lue pour la première fois dans le Livre de la Jungle où les animaux appelaient ainsi Mowgli ... c'est vrai qu'au milieu de ce monde animal, nous ne sommes que des "petits d'hommes".

Pour en revenir au Japon, dans ce fameux sanctuaire de Nagasaki, le Suwa jinja, il y avait, vous vous en souvenez, un mariage ... mais aussi des baptêmes !!

DSCN2541

xx

DSCN2552

Un mois après se naissance, le nouveau-né effectue sa première visite au sanctuaire shinto pour être présenté au kami (dieu) local. C'est généralement la mère qui tient l'enfant dans les bras, recouvert d'un kimono un peu spécial puisqu'il est posé sur l'enfant et accroché au cou de la mère. Après une petite cérémonie, le prêtre invite les parents à aller prier devant l'autel, selon le rituel shinto : saluer deux fois, frapper deux fois dans ses mains, prier en silence, puis saluer encore deux fois. Ensuite, le prêtre agite un bâton chargé de clochettes et de bandes de papier (le goheï) au-dessus de la tête du bébé et de ses parents pour chasser les mauvais esprits présents et futurs. Après la cérémonie, le nouveau-né rend visite aux membres de la famille qui lui offrent des effigies d'animaux (inu-hariko) qui veilleront sur sa bonne santé.

inu13  inu14

Ce genre de cérémonie est bien entendu privé et je n'ai eu le droit, et l'autorisation très aimable de la famille bien sûr, que de prendre des photos à l'extérieur.

DSCN2538

xx

DSCN2539

xx

DSCN2610

xx

DSCN2603

xx

DSCN2540

xx

DSCN2609

xx