DSCN2347

Pour tout vous dire, c'est le coup de coeur de mon voyage !!

Nagasaki est une ville qui m'a enchantée, une belle ville du sud, ouverte sur la mer, colorée, chaleureuse, bigarrée, qu'en bonne méditerranéenne, je ne pouvais qu'apprécier ! Ses habitants sont très ouverts, vous abordent avec beaucoup de sympathie et de curiosité, ce qui contraste énormément avec la réserve habituelle des japonais (ce qui ne remets bien entendu pas en cause leurs remarquables qualités d'accueil).

DSCN2342

Dès le XVIème siècle, Nagasaki (située dans l'île du Kyushu, au sud du Japon) a constitué la voie d'accès du commerce européen (navigateurs japonais puis hollandais) et du christianisme.

Après l'expulsion des portugais et l'interdiction du catholicisme, seuls quelques marchands hollandais, de confession protestante et qui s'étaient engagés à ne pas faire de prosélytisme, furent autorisés à résider à Nagasaki, sous la très haute surveillance des shogun, sur la minuscule île de Djema.

Nagasaki fut la première en bien des choses : à avoir eu un seigneur chrétien, puis être persécutée pour sa foi ; à prendre connaissance des découvertes occidentales ; à avoir des temples chinois et la plus grande église de l'archipel, la cathédrale d'Urakami.

DSCN2466

A ground zero, les restes de la cathédrale d'Urakami

Elle ne fut seconde que dans le drame, par une tragique méprise. En effet, la seconde bombe atomique, après celle d'Hiroshima, avait pour objectif Kokura, un centre industriel du Kyushu. Mais, cette nuit du 9 août 1945, les nuages obligèrent le pilote à se replier sur le second objectif, le chantier naval de Mitshubishi à Nagasaki. Cependant, toujours à cause des nuages, il rata sa cible et lâcha la bombe sur la cathédrale d'Urakami, élevée pierre par pierre par des croyants à la suite de la liberté de religions instaurée en 1873, et dans laquelle des fidèles étaient en prière, célébrant une foi étrangère pour laquelle, deux siècles et demi auparavant, leurs aïeux avaient été persécutés.

La déflagration fit 75.000 morts et autant d'irradiés.

DSCN2450

L'église catholique d'Oura

Le poids de cette tragédie pèse toujours sur Nagasaki, mais la ville, romantique à souhaits, a été parfaitement restaurée et a retrouvé sa joie de vivre.

DSCN2424

La plus célèbre des maisons occidentales, la maison Glover

DSCN2775

Tramway dans le centre ville

DSCN2768

Megane bashi, le pont aux lunettes

DSCN2218

Le temple Kotai-ji

Nagasaki se parcourt aisément, notamment à bord de ses tramways, d'une colline à l'autre, en passant par son petit quartier chinois, Chinatown, ses très belles résidences de style occidental surplombant la ville, la rue des temples (Teramachi dori), son fameux pont à lunettes (Megane bashi) ...

DSCN2508

Chinatown

DSCN2290

Le Koshi-byo, temple chinois dédié à Confucius

DSCN2623

Mariage shinto au sanctuaire Suwa-jinja

Tout cela contribue au charme cosmopolite de cette superbe ville que je n'ai malheureusement pas eu le temps de visiter à souhaits, mais où, j'en suis sûre, je reviendrai ...

DSCN2463

Collégiennes dans le quartier de la gare

Pour la petite histoire, bien que le Lonely Planet (guide fiable et sérieux au demeurant) signale qu'à l'office du tourisme de la gare de Nagasaki on ne parle que le japonais, j'y ai été reçue de façon remarquable par une charmante jeune hôtesse qui parlait parfaitement le français (qu'elle a appris à Aix-en-Provence, encore le sud ...) et m'a été d'une aide précieuse !!!


DSCN2737